Enfer et damnation.

Chronique de Pandémoniaque, de David Cardavebor, aux éditions Cardavebook. La couverture est assez hypnotisante, je dois dire. On s’attend à quelque chose d’assez sombre et terrifiant (et on aura quelque chose d’assez sombre et terrifiant.) Du noir, du blanc, du gris, les codes de l’horreur sont bien respectés. Petit bémol sur le nom de l’auteurLire la suite « Enfer et damnation. »

Petits problèmes entre voisins.

Chronique de Bloc D, d’Adeline Rogeaux. Une fois n’est pas coutume, je parlerai de la couverture à un moment random de la chronique. (Oui je me suis auto-lassée de mes présentations). Le récit est tellement prenant que je ne sais même pas comment commencer et que ma seule idée est d’aller copier le résumé. LeLire la suite « Petits problèmes entre voisins. »

Si elle y était, elle nous emmènerait…

Chronique de Promenons-nous tant que la Mort n’y est pas, de Mélanie Desforges. La couverture me laisse perplexe car elle ne se réfère vraiment qu’au titre et à cette fameuse comptine. Ceci dit elle reste efficace parce que clairement, je déconseillerais de s’y promener seuls. Déjà je tiens à souligner que je me suis faitLire la suite « Si elle y était, elle nous emmènerait… »

Une chronique venue d’outre-tombe …

Tout comme Contes de zombies d’Anthony Lamacchia. (sachez que cette chronique est écrite sur Day of the dead, d’Hollywood Undead, même si ça n’a aucun intérêt pour la suite, j’appréciais juste la coïncidence). Un point cependant avant toute chose : je peux pas dissocier ce recueil de son aspect visuel, tant l’illustratrice, Andréa Kerlhau estLire la suite « Une chronique venue d’outre-tombe … »

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer